Mylann.fr » Beauté / Santé » Comment faire votre propre masque contre le coronavirus personnalisé ?

Comment faire votre propre masque contre le coronavirus personnalisé ?

Le coronavirus et ses ravages ont obligé la population mondiale à porter un masque anti coronavirus, chose qui à induit à la pénurie de ces derniers. D’où l’idée de confectionner son propre masque afin de se protéger et protéger les gens autour de soi du virus et diminuer sa propagation.

Certes, ce sont des masques non approuvés scientifiquement, mais qui contribuent amplement à la protection de chacun. Cela va sans dire que plusieurs tutos et vidéos ont envahi le net dans le but de montrer la façon avec laquelle il faut s’y prendre pour réussir cette fabrication.

Matériel nécessaire pour fabriquer son masque coronavirus personnalisé

Ce qui est facile avec cette fabrication est que le matériel recommandé peut se trouver dans n’importe quelle maison et qu’il soit lavable et du coup réutilisable. Sans oublier le fait qu’il soit adapté à la forme de notre visage permettant un port agréable et gracieux. Plus important encore, le choix du tissu et des accessoires. Toutes ces raisons nous ont mené à l’appellation « masque personnalisé« . Pour ce faire , on aura besoin de ce qui suit :

  • Deux bouts de tissu rectangulaire en coton ou autre, comme des bandanas ou des draps ;
  • deux petites bandes ou écharpes de 15 cm ou tout simplement un élastique ;
  • du fil et des aiguilles à coudre  ;
  • des ciseaux ;
  • une machine à coudre (optionnelle)

Les étapes à suivre pour fabriquer son masque personnalisé

On doit d’abord, disposer les deux bouts de tissu l’un sur l’autre et les coudre à la main ou à la machine pour qu’ils ne fassent qu’une seule pièce de tissu. Ensuite, on doit replier les deux côtés longs du morceau obtenu d’un ½ cm et le coudre aussi.

On va passer les bandes élastiques au milieu des ourlets situés sur les côtés courts de notre morceau à l’aide d’une aiguille ou d’une épingle. On attache les extrémités de l’élastique. On tire soigneusement sur les bandes élastiques en gardant les nœuds à l’intérieur de l’ourlet. On ramasse les côtés du masque sur les bandes afin de l’ajuster pour qu’il s’adapte au visage.

Enfin, coudre la bande élastique en place pour la retenir et l’empêcher de glisser. Ceci n’était qu’un exemple parmi tant d’autres de la façon de fabriquer son propre masque anti virus. Sans parler des différents tissus que l’on peut utiliser hormis les sus cités, mais ceux en coton restent les plus approuvés du point de vue médical.

Ce qu’il faut retenir surtout, c’est que peu importe la qualité ou la forme ceci ne sera jamais égal au masque utilisé par les médecins alors, il faudra toujours prendre ses précautions quant aux règles de base de distanciation.